Ostéopathie Animale

Ostéopathie Animale

 

L’ostéopathie est une méthode de soins qui s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps.

L’ostéopathie humaine est maintenant bien connue, elle se développe même de plus en plus dans le milieu hospitalier. L’ostéopathie animale, quant à elle, l’est beaucoup moins. Elle est connue et reconnue principalement dans le milieu équin (courses, CSO, attelage,…) et dans le milieu canin (agillity, ring,…).Même si il existe de nombreuses applications de l’ostéopathie, et sur de nombreux animaux (chevaux, chien, chat, bovins, NAC,…), il n’y a pas d’ostéopathe humain ou d’ostéopathe animalier mais des ostéopathes.

Il n’y a pas un ostéopathe et une ostéopathie, mais des ostéopathes qui pratiquent des ostéopathies.

L’ostéopathie est une médecine préventive et curative qui a été créée par Andrew Taylor Still en 1892.

Cette médecine se base sur des principes fondateurs

L’unité du corps : Le corps est une unitée fonctionnelle où l’ensemble des systèmes fonctionnent de manière interconnectée et en synergie pour assurer la vitalité de l’organisme.

Capacité d’autoguérison du corps: Le corps possède ses propres systèmes de défenses, et veille à maintenir un équilibre compatible avec la vie; La contribution de tous les systèmes en cas de maladie

La règle de l’artère est absolue : Un tissu non irrigué ne peut pas bénéficier d’un apport de cellules nécessaire à son fonctionnement, ni d’une évacuation des déchets. Une circulation sanguine correcte est donc indispensable à la vie cellulaire.

Relation structure / fonction : La structure gouverne la fontion, et la fonction détermine la structure.

L’adaptation et la compensation à une pathologie. Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé.

L’ostéopathie est fondée sur la capacité du corps à s’autoéquilibrer et sur une connaissance approfondie de l’anatomie.

 

L’ostéopathe est continuellement en recherche de mouvement, et ce parce que le mouvement c’est la vie.

 

«  C’est certainement parce qu’on est vivant qu’on bouge,

mais c’est surtout parce qu’on bouge qu’on reste en vie !  » 

Dr Dominique Giniaux

Le rôle de l’ostéopathie est d’aider à la récupération du corps, de restaurer l’homéostasie (capacité du corps à s’auto-guérir, équilibre de tous les systèmes), de détecter les symptômes d’une maladie à venir et de réduire la douleur.L’ostéopathe assure une analyse de l’état général du corps de l’animal.

L’ostéopathie est fréquemment utilisée pour les problèmes ostéo-articulaires. Pratiquement tous les aspects de la médecine vétérinaire sont concernés par la complémentarité de l’ostéopathie (médecine interne, chirurgie, orthopédie,etc…).

L’ostéopathe traite les restrictions de mobilité au niveau osseux mais également aux niveaux viscéral, musculaire, fascial, et tissulaire.

La restauration de la mobilité au niveau des vertèbres ou de tout autre tissu permet à tous les flux (sanguin, lymphatique, énergétique,…) de circuler à nouveau, ce qui aura nécessairement une action sur l’ensemble du corps, et donc à distance de la zone libérée. C’est ainsi qu’en levant une restriction de mobilité primaire, on a une action sur toutes les restrictions secondaires compensatoires.

 » Restaurer l’activité fonctionnelle et pas seulement l’intégrité structurelle « 

John Martin Littlejohn.

L’ostéopathe animalier fait partie d’une équipe de professionnels de la santé animale.

L’ostéopathe animalier travaille en collaboration avec les vétérinaires, les éleveurs, les maréchaux ferrants, les dentistes, les nutritionnistes, etc. Tout cela pour optimiser la santé du patient.

Le traitement ostéopathique ne remplace pas les soins vétérinaires mais agit en complément. Il est nécessaire de former une équipe autour de l’animal pour sa santé et son bien être. L’ostéopathie ne soigne pas toutes les affections, mais reste efficace dans de nombreux cas. Son application est possible sur tous les animaux.